Estimation du prix de votre ferme

estimation prix d'une ferme

Afin d’estimer un immobilier rural, il faut suivre une procédure basée sur certains critères avec l’adoption de la méthode d’évaluation adaptée.

Combien vaut une ferme ?

Pour répondre à cette question, il est indispensable de tenir compte de plusieurs critères à la fois descriptifs, quantitatifs ainsi que qualitatifs. La valeur marchande d’un bien immobilier pourra aussi être définie en appliquant différentes méthodes d’estimation. La fixation du prix d’une ferme nécessite, par ailleurs, une comparaison des prix d’un certain nombre de biens immobiliers ruraux analogues ou comparables, proposés sur le marché. Pour estimer la justesse des prix immobiliers demandés, en passant par Consortium Immobilier, il est impératif de tenir compte des offres et des demandes actuelles sur le marché local. Le prix d’une ferme diffère d’une région à une autre. Il est d’ailleurs étroitement lié aux différentes caractéristiques de la ferme (critère descriptif), à sa taille et sa superficie (critère quantitatif). Sans oublier l’état du bien rural ainsi que sa qualité (critère qualitatif). Les propositions d’offres de ferme à vendre sont diversifiées : il peut s’agir d’une fermette, d’une ferme équestre, d’une ferme agricole ou encore d’un corps de ferme… Les offres de ferme à vendre sont diverses selon qu’il s’agisse d’une ferme préalablement rénovée, d'une maison à rénover ou déjà prête à être habitée (plus d'infos sur les prix en allant voir lesclesdumidi.com)… Une ferme en pleine campagne proche de champs à Lancon de Provence coutera plus qu'une petite ferme en bord de ville avec une mauvaise terre. En bref, effectuer une expertise s’avère indispensable pour déterminer la valeur marchande d’une ferme. A priori, le terme « ferme » désigne, outre l’habitat, un ensemble de bâtiments pour les animaux, pour des produits agricoles, pour des plantations (serres…), pour les matériels agricoles… Une ferme peut aussi être constituée de bâtiments servant à transformer des produits de base (moulin, fournil, fromagerie, laiterie, pressoir, cave à vin, chai…).

Quelles sont les différentes méthodes d’évaluation ?

Pour déterminer la valeur marchande d’une ferme, une expertise se révèle nécessaire. Celle-ci considère divers critères se rapportant aux caractéristiques de la ferme, à sa superficie et à sa qualité. Mais il est aussi possible de connaitre la valeur d’une ferme, en utilisant certaines méthodes d’évaluation. On distingue des méthodes d’évaluation pouvant être par comparaison, par capitalisation du revenu ou par les coûts. La méthode la plus fréquemment utilisée est l’estimation par comparaison communément connue en tant que méthode par le marché. Il s’agit d’établir des calculs en se basant sur une analyse fiable des différents prix de plusieurs biens immobiliers analogues ou comparables présente sur le marché actuel et local. Les références servant d’éléments de comparaison sont associées à des transactions récemment réalisées sur le marché local. La méthode par capitalisation du revenu, comme son nom le sous-entend, se rapporte à la mise en relation de la valeur du bien et du probable revenu que celui-ci est susceptible de générer. Il s’agit en l'occurrence d’établir une prévision du retour sur investissement dans l’objectif d’estimer la valeur marchande du bien immobilier. Ce cas de figure concerne notamment des biens destinés à un bail ou à une location plutôt que dans le cadre d’une vente. La méthode d’estimation par les coûts, quant à elle, consiste à évaluer l’immobilier par sol ou constructions. En se référant à ce procédé, les bâtiments constitutifs d’une ferme seront évalués un par un : habitation, cheptels animaliers, bâtiments pour le matériel ou pour les produits, etc.