Propriété agricole réhabilitée en ferme auberge

ferme auberge

Les gens investissent dans l’achat d’une ferme pour de multiples raisons. Pour en faire une résidence secondaire ou pour l’exploiter sous forme de fermage ou de métayage. Certains propriétaires transforment également une ferme en maison d’hôte, en camping ou bien en auberge. Le concept de ferme auberge séduit bon nombre de consommateurs pour son authenticité ainsi qu’en raison de la proximité et de la convivialité.

Spécificités d’une ferme auberge

L’aménagement d’une ferme auberge est en l’occurrence, réalisé sur une exploitation agricole en activité. L’authenticité du lieu de restauration est intrinsèquement associée à la valorisation, à travers les menus proposés, des productions fermières. Les produits utilisés pour confectionner les mets et plats sont essentiellement issus de l’exploitation agricole, qu’il s’agisse de productions animales ou végétales. En cas d’insuffisance en approvisionnement, le fermier aubergiste a la possibilité de se ravitailler auprès des agriculteurs voisins. Pour garantir une cuisine authentique comme dans une maison à vendre http://www.immobilier-agence.net/achat_maison.html, les ingrédients doivent en effet être des produits fermiers de qualité, des produits de terroir. Chaque ferme auberge adopte un style culinaire authentique, basé dans la plupart des cas sur un savoir-faire à l’ancienne. À la créativité de l’aubergiste fermier s’ajoutent également d’autres spécialités culinaires comme la cuisine locale, régionale, gastronomique, voire nouvelle. Une des spécificités des fermes auberges réside dans la qualité de l’accueil réservé aux clients. Pour que ces derniers se sentent comme à la maison, le fermier aubergiste leur réserve un accueil personnalisé, chaleureux et convivial. Pour offrir un cadre authentique à la clientèle, les anciens bâtiments de la ferme sont réhabilités en ferme auberge dont la capacité d’accueil maximal doit avoisiner les cents personnes. Quant à la surface maximale du lieu de restauration, elle doit être aux alentours de 120 m2.

Qualités requises d’un fermier aubergiste

En ce qui concerne la cuisine ou la préparation des repas ainsi que le service et l’accueil des clients, ces responsabilités incombent au fermier aubergiste ou aux membres de sa famille. Pour une bonne gestion de son activité d’aubergiste, le fermier doit être investi de multiples compétences. En tant que fermier, il doit assurer une bonne production agricole et animale tout en étant apte à les transformer en produits dédiés à son auberge. En tant qu’aubergiste, il doit par contre avoir de solides bases en cuisine, savoir accueillir avec simplicité et dans la convivialité les consommateurs. Le fermier aubergiste doit aussi être un bon gestionnaire capable de mettre en place une rigoureuse organisation de travail. Avant de prendre la décider de se mettre dans l’étoffe d’un aubergiste, un fermier doit se rendre compte de l’ampleur du travail l’attendant et de l’exigence de chaque activité s’y référant. Il doit faire montre d’un professionnalisme sans faille et avoir une réelle motivation. Il doit en effet, avoir conscience du volume de travail supplémentaire qui survient notamment le week-end et à l’occasion des jours fériés. Dans la foulée, il va de soi qu’un fermier aubergiste a la passion pour la restauration, la proximité et l’accueil. Pour pouvoir lancer un projet de ferme auberge, il faut disposer au minimum un financement de 150.000 € selon le site de construction de maison individuelle les Clés du Midi.